7 conseils pour rater sa vente immobilière

28 janv. 2020 08:00:00

Prêt à découvrir la recette pour que votre vente immobilière soit un véritable fiasco ? Voici 7 conseils à ne surtout pas appliquer si vous voulez vendre rapidement et au meilleur prix possible !

1 - Tentez de vendre entre particuliers

La vente entre particuliers ne marche pas. Les statistiques sont formelles : 72% des acheteurs qui essaient de vendre par ce moyen n'y parviennent pas... 

Certains prédisaient que la vente entre particuliers allait tuer les agents immobiliers. Pourtant, depuis 15 ans elle stagne pour ne représenter qu'environ 30% des ventes. 

Quant aux américains, qui ont en général 10 ans d'avance sur nous, ils ne vendent en direct que dans 10% des cas ! C'est probablement le sort qui attend aussi la vente entre particuliers en France... 

Vous avez de la patience, du temps libre, une mentalité de commercial, de solides connaissances en immobilier et un studio au centre de Paris ? Pourquoi pas essayer. Dans tous les autres cas, vous risquez d'aller droit dans le mur ! 

2 - Vendez sans réelle motivation

Une vente immobilière est un véritable engagement. Elle peut aussi être une déception.

Beaucoup de propriétaires réalisent des moins-values dans le cadre de la revente de leur bien immobilier. 

Même si quelques secteurs se sont énormément valorisés ces 10 dernières années, la plupart des villes et villages ont perdu entre 5 et 10% de leur valeur sur cette même période... 

A moins d'avoir une raison vraiment impérative de vendre, ne vous lancez pas dans ce projet. Vous éviterez de perdre du temps (et votre agent immobilier aussi par la même occasion). 

Il s'agit de l'une des 5 questions à se poser avant de vendre son bien immobilier. 

3 - Signez des mandats simples avec un maximum d'agences 

Vous voulez créer de la compétition entre les agences de votre ville pour vendre votre bien immobilier ? 

Vous avez donc décidé de mettre en concurrence le plus de personnes possibles. 

Malheureusement, c'est l'effet inverse qui va se produire : vos agents immobiliers seront démotivés et investiront un minimum de moyens sur votre vente. 

Le résultat est sans appel : le mandat exclusif ne représentent que 15% des mandats et pourtant 40% des ventes ! 

Un autre chiffre qui pourrait vous intéresser : celui de nos clients. Comme vous le savez, nous sommes spécialisés dans l'aide aux propriétaires qui n'arrivent pas à vendre ou sont déçus par leur agence. 

Dans 80 % des cas, nos demandent proviennent de propriétaires ayant confié leur vente immobilière à plusieurs agences en même temps. Un chiffre qui parle de lui même...

4 - Fixez un prix de vente au dessus du marché 

Vous voulez tenter un coup et tester le marché ? Ce n'est pas une bonne idée ! 

De nos jours, les acheteurs visitent en moyenne 7 biens immobiliers et consacrent 4 mois à leur projet de vente. Ils ont une idée très précise des biens qu'ils peuvent obtenir en fonction de leur budget et du secteur. 

Il n'y a aucune chance qu'ils achètent votre logement s'il est trop cher. 

En même temps, qui achèterait un bien au dessus de son prix alors qu'il peut avoir équivalent pour moins cher ? A part un oligarque russe dans les années 90, je ne vois pas ! 

5 - Ne soyez pas pressé de vendre  

Tout agent immobilier qui se respecte doit entendre cette phrase 5 à 6 fois par jour de la part de ses clients. 

Ne pas être pressé de mettre en vente est une bonne chose. En revanche, ne pas être pressé d'obtenir une offre une fois que l'on a mis son bien en vente est une grave erreur ! 

En effet, il y a un phénomène que l'on appelle la dévalorisation : plus votre propriété est visible longtemps sur le marché immobilier par les acheteurs, plus il est compliqué de la vendre. 

Statistiquement parlant, vous risquez de perdre jusqu'à 20% de la valeur de votre bien avec le temps ! Si vous souhaitez en savoir plus sur ce phénomène, vous pouvez télécharger gratuitement notre ebook sur l'estimation immobilière.

6 - Faites des travaux pour vendre plus cher

Vous pensez pouvoir vendre plus cher en rénovant votre bien immobilier ? Ce n'est pas le bon plan ! 

A moins que vous ne soyez vous-même entrepreneur et que vous ayez accès à des matériaux moins chers, les travaux coûtent en général, deux fois plus cher qu'ils ne rapportent...

Vous ne devez faire des travaux que dans un seul cas : votre confort personnel ! Pas pour celui de votre futur acheteur qui ne saura pas apprécier cet investissement à sa juste valeur. 

Laissez tomber les rénovations lourdes et pondérez plutôt le prix de vente de votre propriété. 

7 - Attendez d'avoir une offre avant de réaliser vos diagnostics techniques

Les diagnostics techniques sont obligatoires pour vendre votre bien immobilier. Ils coûtent quelques centaines d'euros. 

Vous vous dites peut-être que vous allez les effectuer une fois que vous aurez une offre ? 

C'est totalement illégal ! L'un d'entre eux, le DPE, est obligatoire dès la publication de l'annonce. 

Par ailleurs, un acheteur qui apprend, après avoir réalisé son offre, qu'il y a un problème sur l'un des diagnostics risque très fortement de se rétracter. 

N'oubliez pas qu'il n'y a rien de pire que la déception dans la vente ! 

Ne prenez pas de risque et demandez vos diagnostics techniques avant la publication de vos annonces sur internet.

Vous avez appliqué l'un de ces "conseils" sans le savoir ? 

Ce n'est pas grave ! 

A chaque problème existe une solution. 

C'est pour cette raison que notre entreprise s'est spécialisée dans l'aide aux propriétaires déçus par leur agence et/ou les services de vente entre particuliers.

Le plus important est de ne pas laisser votre vente s'enliser afin d'éviter que votre bien se dévalorise. 

Première étape : définir le bon prix de vente de votre appartement ou maison. 

Téléchargez gratuitement notre ebook pour apprendre les secrets de l'estimation immobilière. 

mock04 smaller-1

Votre ebook offert

Apprenez à estimer comme un pro !

Vous pouvez également aimer

Ces articles dans conseils pratiques

Commentaires (1)