Agent immobilier insulté à cause d'une estimation de complaisance

Thibaud Decressac
23 févr. 2020 10:15:00

Un appartement a été mis en vente à un prix deux fois supérieur aux standards du marché. Seul résultat atteint : un scandale et des insultes ! Décryptage d'une vente ratée en seulement 48h... 

Un nouveau record absurde 

Un studio de 30 m² a été mis en vente pour un prix de 945.000 € à Paris. C'est à dire, 31.500 € du m² ! 

Même si le 7ème arrondissement est l'un des plus chers de la capitale, le prix moyen d'un appartement est de 14.000 € le m².

Qu'est ce qui justifie un tel excès ? 

Rien. 

Des caractéristiques loin d'être exceptionnelles

Les seuls biens qui peuvent se permettre de se positionner à un prix supérieur aux standards sont les biens d'exception. 

Ils doivent disposer des trois caractéristiques suivantes : 

  1. Un emplacement ultra-recherché 
  2. Des caractéristiques architecturales hors du commun
  3. Une vue exceptionnelle : Tour Eiffel, Sacré-Coeur... 

Dans le cas présent, cet appartement ne semble remplir que la première condition.

La faute à l'agent immobilier 

Qu'un particulier fixe lui-même un prix aussi délirant est déjà problématique. Mais son inexpérience peut être pardonnée. 

En revanche, il n'est pas normal qu'un agent immobilier accepte de signer un mandat dans ces conditions.

En tant que professionnel de l'immobilier, vendre légèrement au dessus du prix du marché en faisant preuve de pédagogie auprès de son client est possible. Mais débuter une vente en sachant, dès le départ que l'on va droit dans le mur, n'est pas une pratique acceptable. 

Pourtant, de nombreux agents immobiliers sont coutumiers de cette pratique et contribuent à dégrader l'image de notre profession.

Pas d'offre mais des insultes 

Le résultat ne s'est pas fait attendre, l'agent immobilier a reçu des appels et messages de protestations.

Des dizaines de personnes scandalisées par un prix aussi excessifs se sont manifestées, parfois d'une manière très virulente. 

Même si nous ne pouvons tolérer qu'un confrère se fasse injurier, il est important de souligner que son comportement n'a pas été également normal.

Complètement dépassé par la situation, l'agent immobilier a du retirer l'annonce...

Interrogé par Le Figaro sur cette affaire, il déclare : 

 Nous l'avions mis à ce prix pour voir les réactions des acheteurs, pas pour créer un scandale. 

Bravo pour une telle stratégie ! 

Pensait-il que les réactions des acheteurs seraient positives ?

Une stratégie néfaste pour le propriétaire

Mieux vaut ne pas faire que de mal faire. 

Ce dicton s'applique particulièrement bien à l'immobilier. 

Il vaut mieux refuser de mettre en vente un bien immobilier que de le mettre en vente à un prix excessif. 

C'est l'une des 7 erreurs à éviter si l'on ne veut pas rater sa vente. 

Un bien trop cher ne va générer aucune demande et finira par se dévaloriser si la vente se prolonge trop. 

Le propriétaire perdra du temps et de l'argent ! 

Conclusion : un exemple à ne surtout pas reproduire si vous souhaitez vendre votre appartement ou maison dans de bonnes conditions.  

New call-to-action

Vous pouvez également aimer

Ces articles dans actualité

Pas de Commentaires

Dites nous ce que vous en pensez