Film porno tourné à son insu : merci qui ? Airbnb !

18 janv. 2020 19:46:51

Imaginez-vous apprendre que votre appartement a été utilisé comme décor d'un film pornographique, visionné par plus de 3 millions de personnes. Cela parait insensé ?  C'est pourtant possible grâce à Airbnb ! On vous raconte l'histoire de Julie, jeune propriétaire parisienne, à qui cette pénible expérience est arrivée... 

Une locataire un peu spéciale...

Tout a commencé quand Julie* a décidé de louer son appartement sur Airbnb en 2017. 

Habitant le prestigieux XVIème arrondissement de Paris, c'était l'occasion, pour elle, de pouvoir obtenir quelques revenus complémentaires pendant un déplacement en dehors de la capitale.

Peu de temps après avoir mis l'annonce en ligne, Julie est contactée par une jeune femme. Elle raconte : 

Nos échanges se sont bien passés, la locataire était très courtoise et aimable et rien ne laissait présager ce qui allait arriver.

Sans le savoir, Julie venait d'accepter de louer son joli 2 pièces à une actrice pornographique professionnelle ! 

Alertée par des nuisances sonores "d'ordre sexuel"

Suite au séjour de la locataire, le gardien de la copropriété contacte Julie afin de l'alerter sur le fait que des voisins ont fait des réclamations. Il précise :

Les voisins ont été dérangés par des nuisances sonores d'ordre sexuel.

Interloquée, la propriétaire ne comprend pas tout de suite ce qui a pu se passer dans son appartement.

Après quelques recherches, elle apprend que la tristement célèbre société "Jacquie et Michel" a pour habitude de réaliser des tournages pornographiques "sauvages" dans des lieux publics, commerces et appartements privatifs. 

En naviguant sur leur site, elle finit par découvrir un film de 50 minutes réalisé dans son appartement. Certaines scènes ont même été tournées sur sa terrasse !

Le mobilier dégradé par le tournage

En plus du préjudice moral évident, les dégats matériels sont conséquents. 

Julie est obligée de racheter une grande partie de son mobilier qui semble avoir été "dégradé" par les besoins du tournage . Notamment le sofa et le tapis. 

Les housses du canapé doivent également subir un nettoyage par un professionnel... 

La bataille judiciaire ouverte

Scandalisée par la situation, Julie contacte la plateforme Airbnb afin de lui faire part de sa situation désastreuse. 

La plateforme de location estime qu'il s'agit d'un simple "incident" et lui verse une indemnité de 3.740 € au titre des dommages matériels.

La propriétaire, totalement insatisfaite par cette réaction considère que : 

C'est pourtant très grave ! Est-ce normal qu'un film pornographique, vu par des millions de personnes, ait été tourné dans mon appartement sans mon accord ?

Après avoir été déboutée en première instance, Julie a décidé, sur les conseils de son nouvel avocat, d'assigner l'actrice principale du film....

Si vous aussi, vous souhaitez louer votre appartement ou votre maison sur ce type de plateforme, faites très attention. Les mauvaises expériences sont récurrentes et de nombreux cas de dégradations sont régulièrement recensés. 

Plus grave encore, certains appartements ont servis à des réseaux de prostitution. Ce cas figure pourrait placer le propriétaire, malgré lui, en situation de proxénétisme ! 

*Le nom de la propriétaire a été changé afin de préserver son anonymat.

Merci à Guillaume Errard pour son excellent article sur le site du Figaro.

 

Nouveau call-to-action

Vous pouvez également aimer

Ces articles dans actualité

Commentaires (1)