Le gouvernement va-t-il réquisitionner votre logement ?

11 févr. 2020 19:36:38

Le gouvernement semble poursuivre sa croisade contre les propriétaires. Après la création de l'IFI et la loi Nogal (deux mesures clairement défavorables aux bailleurs), les logements vacants sont devenus la nouvelle cible des pouvoirs publics. Mais les logements vacants sont-ils véritablement un choix ou une situation subie par les propriétaires ?

Logement vacant : la double sanction

Le nombre de logements vacants ne cesse d'augmenter sur l'intégralité du territoire français. 

Pour nos gouvernants, il s'agit d'une "situation inacceptable". 

La question est de savoir : inacceptable pour qui ? 

L'image du riche propriétaire étranger qui disposerait d'un pied à terre à Paris, vide 360 jours par an, est l'arbre qui cache la forêt. 

Beaucoup de logements sont aujourd'hui vacants tout simplement parce que les propriétaires n'arrivent pas à vendre ! 

Mise à part les grandes villes, de nombreux territoires ruraux se sont dévalorisés depuis 10 ans (baisse des prix de 5 à 10% en fonction des départements). 

Les territoires les plus impactés semblent être ceux situés sur la "diagonale du vide".

diagonale-du-vide-carte

Il s'agit d'un concept popularisé par le sociologue Christophe Guilly dans son excellent livre "La France Périphérique".

La faute à qui ? 

Le principal facteur qui expliquerait cette dévalorisation, dans les zones périurbaines, semble être la suppression des services publics, transports, emplois et commerces. 

Selon un article du Figaro s'appuyant sur les statistiques de l'Insee :

La part des logements vacants a augmenté depuis 30 ans à travers le pays. Ils sont surtout présents dans les campagnes et petites villes.

C'est ce qui rend la vente des biens immobiliers dans ces secteurs très compliquée et place de nombreux propriétaires dans des situations personnelles et financières difficiles. 

Est-il pertinent de vouloir sanctionner doublement ces personnes ? 

Des mesures coercitives : la réquisition évoquée

Première incitation pour vous pousser à vous séparer de votre logement : la fiscalité. 

La taxe sur les logements vacants existe déjà. On peut s'attendre à ce qu'elle soit augmentée... 

Le plan du gouvernement comprend aussi un volet sur la réquisition. 

Même si d'après le ministre Julien Denormandie : 

Pour les particuliers, il est très compliqué de réquisitionner car le droit de propriété est, dans notre Constitution, l'un des plus protecteurs. 

Heureusement que la Constitution est encore là pour nous protéger des mesures les plus extrêmes ! 

Quoi qu'il en soit, de nombreuses sanctions sont à redouter pour les propriétaires... 

Quelles solutions pour y échapper ? 

Trois possibilités s'offrent à vous : 

1. Habiter votre logement vacant

Ce choix ne semble pas vraiment réaliste pour deux raisons :

- Votre emploi et vos activités ne sont plus dans ce secteur.

- Il n'est plus adapté à votre situation familiale ou personnelle.

2. Louer votre logement vacant : 

La location ne doit jamais être un choix par défaut. Elle est contraignante et vous devez y être bien préparé pour ne pas vous retrouver dans une situation délicate (dégradations, impayées, difficultés à louer...). 

Si vous décidez de vous lancer dans l'investissement locatif, je ne peux que vous conseiller le best-seller de Julien Delagrandanne : "L'investissement immobilier locatif intelligent". 

3. Vendre votre logement vacant 

Peut-être l'avez-vous envisagé mais vous n'y êtes tout simplement pas parvenu. 

C'est normal. Votre secteur est peut-être difficile et les moyens adéquats n'ont pas été utilisés. 

Comment réussir à vendre malgré des conditions défavorables ?

Nous sommes partis du constat que de nombreux propriétaires n'arrivaient pas à vendre leur bien immobilier ou n'étaient pas satisfaits de leur agence immobilière. 

Absence de visite et/ou d'offre, acheteurs qui se rétractent, agent immobilier qui ne donne plus de nouvelles... 

Les sources d'insatisfaction sont multiples !

C'est pour ces raisons que nous avons décidé de trouver des solutions pour les propriétaires déçus. 

Nous sommes capables de vendre tout type de bien immobilier, sur l'intégralité du territoire français, même si les autres professionnels avant nous ont échoué. 

C'est à vous de décider !

Deux possibilités s'offrent à vous : 

1. Laissez votre logement vacant et peut-être le voir un jour réquisitionné par le gouvernement.

2. Vendre votre propriété vacante sans plus tarder.

Si vous choisissez la seconde option, la première étape est de connaître la valeur de votre appartement ou maison.

Téléchargez gratuitement notre ebook pour apprendre les secrets de l'estimation immobilière. 

shutterstock_1524342401

Votre ebook offert

Apprenez à estimer comme un pro !

Vous pouvez également aimer

Ces articles dans actualité

Pas de Commentaires

Dites nous ce que vous en pensez