Où sont passés les notaires ?

21 mars 2020 08:30:08

Appels téléphoniques qui finissent systématiquement sur des messageries, e-mails sans réponse, dossiers abandonnés... C'est le quotidien de beaucoup d'agents immobiliers qui tentent de faire avancer leurs dossiers de vente auprès des notaires depuis le confinement. Pourquoi les notaires sont-ils aussi nombreux à avoir déserté le front ?

Des notaires injoignables 

Depuis le début du confinement, beaucoup d'agents immobiliers n'arrivent plus à joindre les notaires en charge de leurs dossiers de vente. 

Parfois, un mail laconique envoyé par certaines études notariales prévient qu'ils seront fermés jusqu'à nouvel ordre et que l'ensemble des rendez-vous seront annulés...

Rares sont ceux, et nous les en remercions, qui se sont rapidement adaptés à la situation de crise en maintenant leur activité en télétravail.

Le coup de gueule du Président de la FNAIM 

Conscient de cette situation dramatique, le Président de la FNAIM, Jean-Marc Torrollion a tweeté : 

Je remercie les notaires qui continuent d’assumer le monopole d’authentification des actes de vente. Ils sont à la hauteur de leur mission de service public en étant réellement solidaires & mobilisés. Dommage qu’ils soient minoritaires.

Cette déclaration n'a pas tardé à mettre le feu aux poudres et de nombreux notaires ont réagi en accusant le Président de la FNAIM de faire passer des considérations financières avant celles de santé publique. 

Pourtant, Jean-Marc Torrollion n'a fait que décrire une situation bien réelle.

Le télétravail rarement mis en place

On aurait pu penser que les notaires se seraient mieux adaptés à la crise sanitaire.

En effet, le Président du Conseil Supérieur du Notariat a souhaité que les notaires poursuivent leur activités en ayant recours au télétravail.

Il a déclaré : 

Les actes sont préparés, les signatures sont actées par procuration. Les vendeurs et acheteurs nous suivent par visio-conférence. Nous faisons en sorte que la machine économique ne se grippe pas en respectant les consignes sanitaires. À nous de nous adapter

Cependant, de nombreux notaires se sont opposés à ces recommandations et ont considéré ne pas pouvoir assurer leur activité à distance. 

Impossibilité ou manque de volonté ? 

A l'heure où nous écrivons ces lignes, le télétravail des notaires semble relever bien plus de l'exception que de la norme. 

Le résultat est que de nombreuses ventes se retrouvent totalement paralysées pour une durée indéterminée...

Les notaires finiront-ils par prendre leurs responsabilités ? 

L'Etat imposera-t-il des mesures pour éviter la paralysie totale des transactions immobilières ? 

Des questions, qui pour le moment, restent sans réponse...

shutterstock_1013513077 (1)

Un peu de lecture pendant le confinement !

Nous vous offrons notre ebook  sur l'estimation immobilière.

Vous pouvez également aimer

Ces articles dans actualité

Pas de Commentaires

Dites nous ce que vous en pensez