mars 6, 2018   |   0 Comments
/ / Héritage de Johnny : Laura et David ont touché des millions !

Héritage de Johnny : Laura et David ont touché des millions !

A chaque jour son lot de révélations sur l'héritage de Johnny Hallyday. Si l'exclusion de la succession de ses deux premiers enfants, David et Laura, a choqué une partie des Français, les raisons invoquées par le rockeur éclatent aujourd’hui au grand jour.

Depuis quelques semaines, la guerre des clans fait rage au sein de la famille de Johnny Hallyday, disparu des suites d’une longue maladie en décembre dernier. Si les enfants du rockeur et sa dernière épouse, Laeticia Hallyday, ont fait bonne figure durant l’hommage national rendu le 9 décembre à Paris, il en est tout autre aujourd’hui. En effet, les tensions d’antan ont été ravivées depuis que le testament du chanteur a été rendu public.

Contre l’autorise le droit californien, Johnny Hallyday a décidé de laisser l’intégralité de sa fortune à son épouse Laeticia, déshéritant au passage ses deux ainés, David Hallyday et Laura Smet. Dans son dernier testament datant de juillet 2014, le rockeur a donc préféré préserver sa fortune pour ses filles mineures, Jade et Joy. « Je ne prends expressément aucune disposition dans ce testament ou dans aucun autre document à l'intention de mes enfants David et Laura, auxquels j'ai déjà fait des donations par le passé », peut-on lire.

 Tous les articles sur l'immobilier des stars

 

Une villa estimée aujourd’hui à 10 millions d’euros

 

Deux mois après la mort de Johnny Hallyday, David Hallyday et Laura Smet, ont lancé une première action en justice pour contester le testament américain de leur père. Mais le camp adverse maintient que David Hallyday et Laura Smet ont déjà reçu leur part d’héritage. Selon BFMTV qui s’est procuré l’acte notarié, Johnny Hallyday aurait effectivement légué à David Hallyday en 2002 sa part de la maison située dans le 16ème arrondissement de Paris où il avait vécu avec Sylvie Vartan : la Villa Montmorency.

Ce document de 12 pages a notamment révélé que cette donation s'est déroulée en deux étapes. En 1988, Johnny Hallyday a signé un premier acte dans lequel il est stipulé que « Monsieur Jean-Philippe Smet a fait donation à son fils légitime, Monsieur David Smet, de la moitié de la nue-propriété (...), l'autre moitié appartenant à Madame Sylvie Vartan ». Ce qui a permis à David Hallyday de devenir nu-propriétaire de la moitié de la villa : il obtient alors la co-propriété du bâtiment, mais ne peut pas l'occuper, car il lui faut pour cela l'usufruit, le droit d'utiliser le bien.

Alors que cet usufruit aurait dû normalement s'acquérir au décès de Johnny Hallyday, le 20 mars 2002, le chanteur a signé un nouveau document dans lequel « le donateur fait donation au donataire, qui accepte expressément, la moitié de l'usufruit lui appartenant. » En somme, David Hallyday reconstitue la pleine propriété de la moitié de la résidence estimée à l'époque à 3 millions d'euros et qui en vaudrait aujourd'hui à 10 millions d'euros. Mais ce n’est pas tout. Selon les informations du magazine Closer, Johnny Hallyday avait aussi volé au secours de son fils lorsqu'il lui avait fallu s'acquitter d'un redressement fiscal de deux millions de francs à la fin des années 90.

 

Laura Smet propriétaire de deux appartements à Paris

 

De son côté, Laura Smet aurait également reçu sa part de l’héritage. Elle aurait touché 5000 euros par mois de son père pendant 14 ans selon le magazine Closer qui révèle aussi que son père lui avait acheté, pour ses 20 ans en 2003, deux appartements dans le quartier chic de Saint-Germain-des-Prés à Paris de 442 000 et 450 000 euros. Dans un communiqué transmis par les avocats de la jeune femme Emmanuel Ravanas, Hervé Temime et Pierre-Olivier Sur, la jeune femme a confirmé que « son père lui a permis d’acquérir par deux donations d’un appartement de 106,78 m2 situé rue Bonaparte à Paris et que son père lui versait mensuellement de l'argent pour le remboursement du crédit immobilier souscrit ».

Selon le Parisien, David et Laura n'avaient pas connaissance du testament américain de leur père qui les exclut de la succession. Dans la bataille juridique qui s’annonce longue et délicate, ils espèrent faire appliquer les règles du droit français. Si les deux premiers enfants de Johnny Hallyday y arrivent, les sommes qu'ils ont reçues par donation devront être déclarées et retranchées de leur part d'héritage… Affaire à suivre !

 

500 euros d'offerts pour vos travaux
vous etes arrive au bout de l'article.
partagez-le
Pour ne plus rater d'article comme celui-la

Recevez les derniers articles par mail !

On est aussi sur
Facebook
Et sur
Twitter
Vendre Mon Bien
Picture of Vendre Mon Bien

Startup spécialisée dans l'immobilier. Nous proposons des solutions clef en main et digitales pour tous vos projets. Vendez en 30 Jours !

Abonnez-vous
500 euros d'offerts pour vos travaux

Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Linked In YouTube

Les Dernieres Astuces Immo Dans Votre Boite Mail: