Pourquoi vendre entre particuliers ne marche pas ?

3 janv. 2020 17:19:53

Vous pensez vendre votre appartement ou maison entre particuliers plutôt que par agence ? C'est le choix que font certains propriétaires à cause de la mauvaise réputation des agents immobiliers. Mais attention ! Au regard des chiffres, cette méthode reste minoritaire et décevante.

Plus de 2 chances sur 3 de rater sa vente

Des chiffres précis et concrets valent souvent mieux que de longues explications. Dans le cas présent, il nous permettent de constater que la vente entre particuliers reste une pratique minoritaire et peu efficace.

shutterstock_1539844715 (2)

Une pratique encore minoritaire

Une étude réalisée par les notaires démontre que la vente entre particuliers reste un phénomène minoritaire au regard de la totalité des ventes. D'après le site du Figaro

31% des transactions immobilières échappent aux professionnels selon les statistiques des notaires.

Il est important de préciser que ce chiffre prend également en compte les ventes réalisées grâce au bouche à oreille et autres canaux. Autre point également important que souligne cette étude : 

Le développement d'internet n'a pas fait s'envoler la part des particuliers [...] Il ressort qu'au fil de ces 15 ans, la part des transactions immobilières entre particuliers s'affiche toujours autour du tiers.

La vente entre particuliers ne serait donc pas la "révolution" qui viendrait transformer le marché de la transaction immobilière. C'est certainement sa faible efficacité qui l'explique. 

Seulement 28% de taux de réussite

D'après une étude réalisée par Meilleursagents en partenariat avec l'Université Paris Dauphine et L'IFOP, la vente entre particuliers présente un taux d'efficacité très faible. Voici un extrait : 

Sur 100 vendeurs ayant utilisé des services de particulier à particulier, 28 ont finalisé leur vente par ce canal.

On peut donc considérer que le taux d'échec est de 72%. C'est énorme ! Surtout quand on le compare à celui des agences immobilières qui n'est que de 30%.  Si vous souhaitez plus de chiffres de comparaison entre l'efficacité des agences et des sites entre particuliers, vous pouvez regarder cette infographie.

Quel phénomène explique l'existence de cette pratique si elle est aussi peu efficace dans les faits ? 

Des propriétaires déçus par leurs agences

Pour quelle raison les propriétaires restent-ils nombreux à tenter leur chance entre particuliers sachant que : 

  • Cette méthode créer plus de contraintes : réaliser soi-même l'estimation, l'annonce, les visites, la négociation, les formalités administratives, etc... 
  • Ce moyen est moins efficace que le recours à un professionnel 

Deux motivations principales peuvent être relevées : la mauvaise réputation des agents immobiliers ainsi que leurs honoraires considérés comme trop élevés. 

La mauvaise réputation des agents immobiliers 

D'après une étude réalisée par Consortium Immobilier, ce serait la mauvaise image des agents immobiliers qui en serait la principale cause. En effet, à la question de savoir pourquoi des propriétaires ne feraient pas appel à un agent, 47% des sondés répondent : 

La mauvaise réputation des agents immobiliers

En effet, les agents immobiliers sont au palmarès des professions les plus détestées par les français avec les assureurs et les journalistes... 

shutterstock_105509726

Qu'est ce qui justifie une telle réputation ? Pour beaucoup de français, l'agent immobilier travaille peu pour des rémunérations considérées comme énormes. Pourtant, le salaire moyen d'un négociateur immobilier est de 42.633 € par an selon le site Indeed spécialisé dans le recrutement. On est loin d'une rémunération de trader, profession tout aussi détestée par nos compatriotes... 

En ce qui concerne la charge de travail d'un agent immobilier, la réalité est souvent largement sous-estimée par les particuliers. Ce schéma réalisé par la société Cimm permet de s'en rendre compte : 

maxresdefault

Malgré ces nombreuses missions, la rémunération reste un sujet de discorde entre les propriétaires et les agents immobiliers.

De frais d'agence jugés trop élevés 

Toujours selon l'étude de Consortium Immobilier à la question de savoir pourquoi un propriétaire ne veut pas passer par une agence, 42% des sondés répondent : 

Pour économiser les frais d'agence.

Les frais d'agence sont vus comme un élément susceptible d'avoir deux effets négatifs :

  • Augmenter le prix de vente et donc diminuer l'attractivité du bien sur le marché immobilier 
  • Réduire le montant final que percevra le vendeur à la fin de la vente. 

Même s'il est vrai que le prix est un élément essentiel d'une vente immobilière, de nombreux autres facteurs sont tout aussi importants : 

  • La mise en valeur du bien 
  • La diffusion sur des plateformes performantes et aux meilleurs emplacements 
  • La pré-sélection des acheteurs 
  • L'accompagnement par un professionnel pendant les visites
  • La négociation de la meilleure offre 
  • La vérification des dossiers (financement, conditions suspensives...) 
  • Le suivi jusqu'à la signature définitive

Toutes ces missions, si elles ne sont pas correctement réalisées, peuvent conduire à l'échec d'une vente immobilière... C'est souvent ce qui se produit dans le cadre d'une vente ente particuliers. Si vous avez des difficultés à vendre votre bien immobilier, cet article vous explique pourquoi et vous donne des conseils pratiques. 

Par ailleurs, la véritable perte d'argent dans une vente immobilière ne se fait pas à cause de la rémunération de l'agent mais à cause de la dévalorisation du bien immobilier dans le temps. En effet, plus un bien immobilier met de temps à se vendre, moins il se vendra cher. C'est souvent ce qui se produit quand une mauvaise stratégie de vente est appliquée. 

Guide estimation V2.5 (1)

Beaucoup de particuliers laissent parfois leur vente se prolonger pendant plus de 6 mois en ignorant totalement ce phénomène de dévalorisation... 

Conclusion

La vente entre particuliers peut sembler séduisante au regard du travail décevant de certains agents immobiliers et de leurs frais. Pourtant, son taux d'échec très élevé et les contraintes qui l'accompagnent doivent inciter à la prudence.

Si vous êtes déçu par votre agent immobilier ou que vous n'avez pas de résultat, un changement de stratégie radical ainsi qu'un accompagnement par un bon professionnel restent vos meilleures atouts pour réussir.

 

Nouveau call-to-action

Commentaires (1)