Vaut-il mieux vendre ou acheter son bien immobilier en premier ?

Vendre Mon Bien
22 nov. 2017 16:34:42

Question fondamentale que va se poser tout propriétaire avant d’acquérir un nouveau bien immobilier. Chaque solution a ses avantages et défauts. Découvrez comment choisir en fonction de votre personnalité.

Joueur de Poker VS Joueur d’échec

Il n’y a pas de choix parfait. Tout dépend de votre personnalité. Etes-vous plutôt du genre joueur de poker fonceur voire tête brûlée qui fonctionne au coup coeur ? Ou au contraire, vous êtes plutôt rationnel, mesuré et vous calculez précisément les conséquences de toute décision tel le joueur d’échec ?

C’est de ce choix que va dépendre le fait de savoir si vous devez vendre ou acheter en premier.

Le joueur d’échec vend en premier

 - Vendre sans pression

Vendre en premier c’est être certain de ne pas avoir à supporter le stress de vendre en ayant le couteau sous la gorge. En effet, si vous achetez en premier, vous allez devoir supporter la pression de vendre rapidement derrière sous peine de vous mettre dans une situation financière délicate...

En vendant en premier, vous restez en position de force face aux acheteurs puisqu’aucune contrainte ne vous imposera de vendre dans la précipitation (et donc de mal vendre !)

- Connaître le montant dont on dispose

Vous ne faites pas confiance aux estimations d’agents immobiliers ? Qui peut vous en vouloir puisque 2 fois sur 3 les agences rendent des estimations de “complaisance”. C’est à dire à un prix largement surévalué pour pouvoir obtenir le mandat. Le résultat est que vous avez très peu de chance de vendre au prix de l’estimation et donc de savoir de combien vous disposez en définitive pour votre futur achat immobilier.

En vendant en premier, vous êtes certain de connaître avec précision l’apport que vous pourrez obtenir pour trouver votre nouveau logement et ainsi être capable de déterminer le montant de l’emprunt complémentaire nécessaire à votre nouvelle acquisition.

 

- Faire preuve de patience

Vous allez devoir faire preuve de patience ! En effet, une vente immobilière est longue : 3 mois en moyenne. Il va donc falloir attendre avant de pouvoir vous positionner sur un autre bien immobilier. Vous allez devoir passer plusieurs épreuves :

  • Obtenir une offre à un prix qui vous convient
  • Les 10 jours de rétractation dont dispose l’acheteur une fois le compromis signé
  • L’obtention du prêt par l’acheteur afin de lever sa condition suspensive d’achat de votre bien

Ceci sans compter les éventuels retards provoqués par la lourdeur administrative des banques, les notaires dont le statut privilégié ne pousse pas à la performance, les syndics de copropriété qui ne communiquent pas les documents obligatoires… Sachant que plus une vente met de temps à se concrétiser, plus le pourcentage de chance de la voir échouer est important.

- Passer par la case locataire

Comme nous l’avons vu, vendre et acheter un bien immobilier prend du temps. Par conséquent, si vous vendez en premier, vous allez très certainement vous retrouver sans logement pendant un laps de temps plus ou moins important (le temps de retrouver un nouveau bien). Deux options s’offre à vous :

  • Vous êtes plutôt consensuel et vos critères de choix d’un bien immobilier sont assez standards : vous allez pouvoir trouver rapidement un nouveau bien immobilier. Il est donc possible de prévoir dans le compromis de vente une entrée en jouissance retardée de l’acheteur (cela ne pose généralement pas de problème aux acheteurs). Ainsi vous pourrez bénéficier de quelques mois supplémentaires pour trouver un nouveau bien immobilier.
  • Vous êtes au contraire très exigeant et avez de nombreux critères de choix d’un bien immobilier : dans ce cas vous allez avoir besoin de temps pour trouver un nouveau logement qui correspond à vos attentes. Le plus simple sera de louer un bien immobilier le temps de trouver la perle rare.

 

Le joueur de poker achète en premier

- Gagner du temps

Vous voulez changer de logement le plus vite possible ? Les délais étant déjà très longs, autant cumuler l’achat d’un nouveau bien immobilier avec la revente du votre. Ainsi vous pourrez diviser par deux le délai total (passer de 6 mois à 3 mois).

- Obtenir son coup de coeur

Vous venez de visiter l’appartement ou la maison de vos rêves ? S’il vous plaît autant c’est qu’il plaira très certainement à de nombreuses autres personnes. Vous devez donc vous positionner le plus vite possible et faire une offre avant d’avoir vendu votre bien immobilier.

Rappelez-vous qu’un appartement sans défaut, à un emplacement recherché et au bon prix met rarement plus d’une semaine à se vendre (si ce n’est pas 24h…).

- Le crédit comme nerf de la guerre

Acheter sans avoir vendu va provoquer un trou important dans votre trésorerie. A moins de disposer de beaucoup de cash, vous allez devoir passer par un financement pour pouvoir obtenir la somme immobilisée dans votre bien immobilier actuel afin d’acheter votre futur logement : le crédit relai.

De plus, un crédit complémentaire sera certainement nécessaire pour pouvoir compléter le financement si vous achetez un bien immobilier plus cher que celui que vous vendez.

Le financement va donc devenir un élément crucial de votre projet immobilier. Et vu les sommes en jeu, être bien accompagné et conseillé va se révéler indispensable ! Deux possibilités :

  • Vous avez une bonne relation avec votre banquier historique : vous pouvez décider de lui faire confiance et accepter les conditions qu’il vous propose
  • Vous croyez aux vertus de la concurrences : vous passez par un courtier qui va mettre en compétition les différentes offres en matière de prêt immobilier et d’assurances.

Prêt à vendre votre bien ? 

Obtenez des offres d'achat en seulement 30 jours ! 

Vendez en 30 jours

Vous pouvez également aimer

Ces articles dans conseils pratiques

Inscrivez-vous par Email

Commentaires (1)